10 bonnes raisons de découvrir le Go

Vous n'êtes pas encore certain de vouloir jouer au go ? Alors lisez ceci !

 

  • Le go n'est pas fermé aux débutants : contrairement aux échecs, deux joueurs de niveaux différents peuvent jouer une partie très intéressante grâce à un système de handicap, qui permet au joueur le plus faible de bénéficier de plusieurs pierres d'avance.

  • On peut jouer facilement et gratuitement sur Internet.
  • On trouve dans une partie de go de nombreux concepts essentiels : la notion d'équilibre, les notions d'influence, d'initiative et de développement, les concepts d'attaque et de défense, le concept de vie ou de mort (des pierres peuvent être capturées et ainsi "mourir"), la notion de travail mutuel entre les pierres, etc.

  • Le go concourt au développement personnel, notamment chez l'enfant (capacité à se concentrer pendant longtemps sur une même tâche et la mener à bien, capacités d'abstraction développées, ...). Au quotidien, le joueur profitera de son expérience du go dans sa vie personnelle comme professionnelle (certains utilisent par exemple le go pour illustrer des concepts de management d'organisations).

  • Le joueur prend du plaisir quel que soit son niveau, même débutant (à noter que les premières parties se font sur des gobans plus petits). Après y avoir goûté, rares sont les joueurs qui arrêtent le go.

  • Le go est un jeu d'avenir. Malgré son ancienneté, le jeu de go continue de jouir d'une grande popularité en Chine, en Corée et au Japon. Dans le reste du monde, où sa découverte est récente, sa notoriété ne cesse de progresser.

  • Les ordinateurs sont encore incapables de battre un joueur de go, même un amateur moyen !

  • En Asie, le go passe à la télé (émissions dédiées) et les professionnels vivent du go, et même très bien, les tournois de go étant fortement dotés.

  • Le go est convivial : dans un club, sur internet ou même en compétition, les joueurs de go sont sympathiques !

  • De l'avis des joueurs, le go est tout simplement beau. « Quand je pense au go... Un jeu dont le but est de construire du territoire, c'est forcément beau. Il peut y avoir des phases de combat mais elles ne sont que des moyens au service de la fin, faire vivre ses territoires. Une des plus belles réussites du jeu de go, c'est qu'il est prouvé que, pour gagner, il faut vivre mais aussi laisser vivre l'autre. Celui qui est trop avide perd la partie : c'est un subtil jeu d'équilibre où il faut réaliser l'avantage sans écraser l'autre. Finalement, la vie et la mort n'y sont que la conséquence d'une construction bien ou mal bâtie. C'est ce que dit un des personnages de Taniguchi : tu vis, tu meurs, ce sont des conséquences. C'est un proverbe de go et un proverbe de vie. », écrit Muriel Barbery dans son dernier roman L'élégance du hérisson (édition Gallimard, 2006).

Partager
Administration            2018  Club de go de La Réunion - site hébergé par la Fédération Française de Go